thumb-deshabillons-les---public-senat-decrypte-les-personnalites-politiques-5877

Le titre est plutôt évocateur. Mettre à nu (« en tout bien tout honneur ») les politiciens, leurs paroles et leurs faits et gestes est bel et bien un des objectifs de l’émission « Déshabillons-les » diffusée sur Public Sénat. Riche en informations, ce magazine d’analyse des stratégies de communication est animé par Hélène Risser depuis 2007 et n’a rien de soporifique.

Un programme d’informations présenté sans manière

Il est vrai, la politique peut parfois agacer, voire même endormir. Le magazine Déshabillons-les aborde toutefois des thématiques politiques sous un angle plus attractif. Il s’agit de se plonger davantage dans l’envers du décor, de découvrir comment les politiciens préparent et nous transmettent leurs messages, de décortiquer leur façon de s’exprimer, d’analyser leur comportement face à des imprévus ou encore leur manière de répondre à des attaques. Sur le plateau, on retrouve des experts pertinents : des linguistes, des psychologues, des politologues,… Autant d’invités qui permettent de construire un raisonnement cohérent pour décrypter des images.

Une juste dose d’humour

On pourrait encore une fois penser que ce magazine est assez banal, traitant simplement de politique. En réalité, il offre de beaux moments sur le plateau qui vous feront très certainement sourire aussi. Voici par exemple une émission de février 2011 portant sur les gestes des politiciens.

https://www.youtube.com/watch?v=whwniwqJhS8

Dans les vidéos présentées par l’animatrice, on trouve bien sûr des extraits de Nicolas Sarkozy et de son jeu d’épaules, mais aussi des analyses un peu plus poussées de sa gestuelle. Par ce décryptage, des experts nous plongent ainsi, parfois avec une dose d’humour, dans un rôle consistant à savoir si les pensées du politicien sont en accord avec ses gestes ou bien si ses gestes tendent à le trahir. Le sujet reste toutefois bien sérieux car la communication avec le peuple est un élément essentiel. L’équipe accueillie sur le plateau d’Hélène Risser nous démontre dans cette émission que la gestuelle de Nicolas Sarkozy n’est pas la même en fonction de son état (stressé ou non) mais aussi de son public (français, américain,…). Difficile après cela de regarder la prochaine intervention d’un politicien sans tenter de scruter son comportement…

Une pédagogie douce et efficace

Des images concrètes puis une explication détaillée des experts, voilà comment s’organise généralement le magazine. Une façon plutôt efficace d’informer le public en maximisant les chances de compréhension. Revenons par exemple à un épisode de juin 2014 sur l’art de débattre en politique.

https://www.youtube.com/watch?v=sr_aS0qn-RE

L’émission commence par un magnifique extrait d’un débat opposant Marine Le Pen et Alain Lamassoure dans lequel le membre du Parti Populaire Européen fait notamment remarquer à son interlocutrice qu’elle a une fâcheuse tendance à l’interrompre lorsqu’elle se sent gênée. A ce sujet, la présentatrice demande donc son avis à Marwan Mery, spécialiste en lecture comportementale, qui va apporter plus d’explications. Il arrive ainsi à relever grâce à de simples extraits vidéo de la peur, de la colère mais aussi de la gêne chez la frontiste, en se focalisant en particulier sur sa bouche ou encore sur le fait qu’elle cherche dans ses notes sans trouver ce qu’elle veut pour répondre à son adversaire. « Reine de la victimisation » selon la communicante Patricia Balme, Marine Le Pen apparait comme une bonne débatrice. L’ensemble des experts nous donne ainsi au fil de l’émission les recettes pour bien mener un débat et s’en sortir face à son adversaire. Les idées sont claires et la leçon sur « l’art de débattre en politique » donnée avec douceur sans assommer le téléspectateur avec dix informations en une seule minute.

Des sujets d’actualité

L’émission ne se limite pas à des analyses comportementales. Elle parle également beaucoup d’actualité et se penche sur la personnalité des dirigeants. On pourrait par exemple citer l’émission du 1er octobre intitulée « Du candidat ‘mou’ au chef de guerre, la métamorphose du Président Hollande » ou celle du 6 novembre « Dame de fer ou femme au grand cœur, qui est vraiment Angela Merkel ? ». Le 20 novembre dernier, elle parlait également des mots de guerre et en particulier de ceux choisis pour les déclarations du Président lors des vagues d’attentats qui ont frappé le pays cette année. Etait-il trop tôt pour faire des déclarations ? En quoi le discours tenu en janvier était-il sensiblement différent de celui tenu en novembre ? Autant de questions digne d’intérêt abordées par les experts sur le plateau de Déshabillons-les.

Sans avoir vocation à détruire l’image des politiques, le magazine offre de beaux débats et éclaire de façon assez remarquable le téléspectateur sur des sujets riches et variés. Emission sérieuse avec une pointe d’humour, Déshabillons-les est tout sauf un programme ennuyant.