La violence n’est pas à nos portes, elle est chez nous. Les idéologies du xxe siècle sont mortes, mais les passions nationales et religieuses sont de retour. Et avec elles les guerres civiles et les guerres de religion dont la sauvagerie est sans limite.

Au-delà des conflits armés, la violence se diffuse en empruntant tous les canaux de la mondialisation. Elle pénètre jusqu’au cœur des sociétés développées, notamment par les réseaux sociaux. Elle se libère de tout cadre et de toute règle
Cliquer ici pour acheter le livre