« En France , on n’a pas de pétrole mais on a des idées ».  Vermilion obscure société

Canadienne, fait mentir le dicton. Jusqu’à ces derniers mois , la PME de Calgary

détenait la moitié de la production Française. Avec la reprise en 2011 , de six champs

Total en région  parisienne et en Aquitaine pour 85 millions d’euros, elle en posède

désormais près de trois quarts.

Bien sûr ,  la France n’est pas le Koweït, et ce gros pourcentage d’un très petit volume

(les 700 000 tonnes produites representent  0,5 %  de la consommation française)

peut prêter  à sourire.