David Koch, le vice-candidat à la présidence du Parti libertarien 1980, a récemment pris sa retraite de ses fonctions au sein de Koch Industries et des groupes affiliés à Koch en raison de la maladie en cours. Trop souvent, pour une vie kudos et magistralement délibérément dédiés à la promotion de la liberté humaine se présenter sous la forme d’un avis de décès. Libertaires saluer le leadership et les réalisations de David Koch alors qu’il est toujours là avec nous.

J’ai eu l’occasion de passer quelques jours avec David Koch en 1980, au cours de sa campagne comme colistier du candidat présidentiel du Parti libertarien, Ed Clark. Le Parti libertarien avait à l’époque, mais David a fait don de 1 million $ seulement huit ans parce qu’il croyait en ses principes. David non seulement a fourni des fonds pour cette campagne présidentielle, qui à l’époque était un investissement financier important, il a également mené une campagne active et personnelle.

Dans une balançoire de campagne dans le Wisconsin, j’ai eu l’occasion d’être l’homme d’avance de David et le conducteur. Je mis en place une conférence de presse pour lui à Milwaukee, puis l’a conduit à Madison pour une deuxième conférence de presse et une réception et collecte de fonds à mon domicile. Après la réception, il a dormi dans ma chambre de rechange – ou, au moins, essayé. La partie de réception a continué longtemps après sa retraite pour la nuit, et je voudrais présenter mes excuses à long retard pour cette interruption probable de son sommeil. David m’a traité, la presse, et le Wisconsin libertaires qui sont venus à sa rencontre avec la plus grande gentillesse et le respect. Son seul reproche est que je tenais à la limite obéissant à la vitesse de l’autoroute de l’époque de 55 mph de peur d’obtenir un autre billet d’excès de vitesse.

La campagne Clark / Koch a évité le transport en limousine, dormi dans des maisons privées, et a volé les compagnies aériennes commerciales. Ce Thrift était emblématique de la méthode par laquelle Charles et David Koch se sont à égalité pour la position de huitième homme le plus riche du monde. Le grand-père des frères Koch, Harry Koch, était apprenti et immigrants d’imprimeur néerlandais. Leur père, Fred Koch, était ingénieur chimiste qui a développé une meilleure façon de raffinage du pétrole qui a permis à de petites raffineries comme son de rivaliser avec les majors. Sa compagnie a été rapidement poursuivi par les grandes entreprises pour contrefaçon de brevet, et il a prévalu après plusieurs années de litige, mais en attendant, il est allé travailler la construction de raffineries en Union soviétique. Là-bas, par l’observation directe, il a appris les maux du communisme de copinage et de l’idéalisme socialiste.

Fred Koch a juré de ne jamais laisser ses fils « se transforment en clochards country club. » Il les a mis à travailler « traire les vaches, videur de foin, creuser des fossés, la tonte des pelouses, et tout ce qu’il pouvait penser, » selon Fils de l’auteur Wichita Daniel Schulman. La formation que les frères Koch ont reçu évidemment travaillé. Sous la direction de Charles et David Koch, la valeur de Koch Industries a augmenté de 476000 pour cent depuis 1961. Par comparaison, l’indice S & P 500 5,600 pour cent.

l’activisme politique de David a continué et augmenté de façon exponentielle depuis sa candidature Parti libertarien en 1980. Les Kochs ont, au fil des ans à des degrés divers, soutenu par la Fondation Raison, l’Institut Cato, l’Institut d’études sans cruauté, les Américains pour la prospérité, Encore américain, la liberté les partenaires, la Fondation du patrimoine, le Centre Mercatus à l’Université George Mason, la Déclaration des droits Institut, l’Institut pour la justice, la Fondation pour l’éducation économique, la Fondation du Pacifique juridique, les jeunes Américains pour la liberté Fondation, les candidats politiques libertaire-penchant, et un large éventail d’autres causes civiles et caritatives. Leurs contributions politiques ont parfois étendues sur plusieurs lignes de parti, y compris le soutien du Dakota du Nord sénateur Heidi Heitkamp pour son travail sur la déréglementation bancaire.

Ils ne prennent pas en charge spécifiquement la candidature présidentielle de Donald Trump en raison de son interdiction de Voyage musulman proposé et les politiques commerciales anti-libre.

Les Kochs se sont associés avec l’American Civil Liberties Union, le Center for American Progress, les familles contre les peines minimales obligatoires de la Coalition pour la sécurité publique, et la Fondation MacArthur pour réduire l’incarcération et promouvoir la réforme de la justice pénale. Il est instructif que l’activisme politique Koch et les activités de bienfaisance sont motivés par l’idéalisme libéral classique, non par copinage intérêt capitaliste. Ils ont changé l’atmosphère politique d’une manière qui peut confortablement déplacer les conservateurs et les libéraux dans une direction plus libertaire.

David a été diagnostiqué avec le cancer de la prostate il y a plus de vingt ans, et il est devenu un grand bienfaiteur de la recherche sur le cancer. Un véritable homme de la Renaissance, il est un grand défenseur des arts.

« La première chose est de comprendre ce que vos capacités innées, ce que vous avez une passion et vous êtes vraiment prêt à travailler dur », a déclaré Charles Koch, exprimant l’un de ses credos de gestion. « Alors, comment réfléchir à la façon dont cela se traduit par vous créer de la valeur pour les autres, parce que ça va vous déterminer dans quelle mesure, quelle vie vous avez [et] comment vous êtes satisfait. Dans une organisation, vous devez créer de la valeur, tout d’abord pour vos clients. Ensuite, vous devez créer de la valeur pour vos employés et partenaires. Ensuite, vous devez créer de la valeur pour la société dans son ensemble « .

David Koch, vous avez fait un travail fabuleux de la création de valeur pour la société dans son ensemble. Libertaires et honnêtes gens de toutes obédiences politiques merci.