GEGE

Ce qui interpelle dans l’œuvre de Gérard Escougnou, c’est cette énergie des formes et du contraste que confère l’alchimie des matières. Il manie les encres de manière chimique, en les mordançant avec des liants ou en les renforçant dans un effet goudron empreint de vibrations. Le récent ajout des blancs comme zone de silence, invite à faire entendre la musique chaotique de la couleur brassée. On est saisi par la symphonie des courbes L’exercice périlleux des paysages intérieurs de l’homme, entériné par des pulsions créatrices très personnelles, amène à une réflexion intime et légitime sur la force et la fragilité.

Actuellement l’auteur participe  au Pick youART