DOUCE- DE- FRANCLIEU

 

 

1998 M’engage derrière Charles Millon qui crée la Droite, puis la Droite Libérale-Chrétienne, DLC.

2002 Nous apportons  notre soutien à Alain Madelin, président de Démocratie Libérale, DL, candidat à l’élection présidentielle. DLC et DL se retrouvent rattachées à l’UMP. Je suis élue déléguée de circo UMP à Paris.

2003 Déçue de l’éviction des libéraux de la scène politique, je quitte l’UMP et monte le Club Courbet. Nous participons aux Clubs de l’Embarcadère de Millon et aux Cercles Libéraux de Madelin.

Avant Facebook, je crée sur internet l’Agenda Libéral. Nous tissons une toile entre les nombreuses associations libérales, dont l’ALEPS, le berceau des Libéraux. Inculte, je me gave de conférences libérales et fais la promotion des auteurs et évènements libéraux. Je découvre Bastiat, Mises, Hayek

15 Juin 2005 nous défilons lors de la grande manifestation rue de Rivoli « contre les grèves et pour les réformes », derrière Sabine Hérold, Edouard Fillias avec les associations Liberté Chérie et Contribuables Associés.

2006 : Investissement dans le parti Alternative Libérale, fondé par Sabine, Edouard et Aurélien Véron.

2007 : Soutien à Bayrou au 1er tour, refus de son Royal choix, donc retour vers Nicolas Sarkozy ensuite, malgré la forte déception liée à son refus du libéralisme.

2009 : Après une présence comme candidate libérale ou/et divers-droite libérale à chacune des élections du Gers, législatives, cantonales, sénatoriales, européennes et un passage aux régionales sur la liste UMP du Gers, je réalise un score de 18% des suffrages aux cantonales à Miélan.

2011 : Alternative Libérale apporte son soutien à Hervé Morin et devient une association. Certains de ses adhérents rejoignent le Parti Libéral Démocrate fondé par Aurélien Véron qui soutient  Bayrou. Les Libéraux chez Morin ou Bayrou ? Tout sauf chez Borloo et ses écolos.

2012 : Orpheline de candidat libéral à la présidentielle, je reçois l’investiture UMP pour les Législatives dans la 1ère circonscription du Gers, grâce à une UMP locale proche des Réformateurs libéraux et la plus ouverte de France aux …Libérales.

Mon adversaire et Maître du Gers est le Député sortant PS, Philippe Martin, ancien Préfet, Président du Conseil Général, + vert que Vert, en faveur du cumul des Mandats, futur Ministre de l’écologie dans l’hypothèse redoutable pour la France d’un gouvernement Hollande.