orient

Depuis le 24 Juillet 1860, le rail franchissait la chaîne du Jura grâce à la ligne PONTARLIER NEUCHATEL. La capital du Haut-Doubs était reliée à la SUISSE avant de l’être au réseau français. Il fallut attendre le 15 Novembre 1862 pour que le train inaugural venant de MOUCHARD puisse enfin entrer en gare de PONTARLIER.
La ligne franco-suisse Pontarlier Vallorbe a été construite par la compagnie P.L.M en 1857 et mise en service le 1er juillet 1875 sur les 27 km qui séparent les deux villes française et suisse. Son exploitation était assurée par une compagnie suisse Jougne-Eclepens, puis par Jura-Simplon et enfin par le P.L.M en 1915.
Entre Pontarlier et Vallorbe se trouvaient les stations du Frambourg (gare de bifurcation de la ligne vers Neuchatel), Cluse et Mijoux Hôpitaux-Neufs Jougne, ainsi qu’un point intermédiaire Fontaine Ronde où se situait un poste de douane;
Cette ligne construite « à l’économie » réduisait la distance Paris Lausanne de 57 km et permettait un gain de temps de prés de 2 heures.

 express_opt

 En 1906, avec l’ouverture du tunnel du SIMPLON (liaison France Italie), la ligne Pontarlier-Vallorbe prend une importance considérable et pas moins de 40 convois quotidiens la parcourent dans les deux sens. Neuf ans plus tard, en 1915, le percement du tunnel de Mont d’Or ouvre la liaison Frasne-Vallorbe et la relègue au seul trafic local. De fait, elle perd son caractère international précurseur pour l’époque. Avec l’apparition des autorails en 1935, le trafic reprend un peu d’importance avec 7 à 8 trains par jour dans les deux sens.
Malheureusement, lors d’un bombardement en 1940, la destruction partielle du tunnel de Jougne interrompt le trafic voyageurs qui ne sera jamais repris, même si un train spécial est affrété le 26 avril 1945, à l’occasion du retour du Maréchal Pétain vers la France.
En 1969 cette courte ligne est définitivement fermée à tous trafics