homme_opt

Un homme à part entière

Evan, un transgenre de 35 ans résidant aux USA, a toujours désiré porter un enfant. Le printemps dernier, il a donné naissance à son premier bébé.

Né fille, Evan s’est présenté comme transgenre à l’âge de 19 ans. Il décide alors de changer de nom et entame une longue transformation physique.

En couple avec une femme et ne tolérant pas la majorité des antibiotiques, cet homme à la barbe taillée compresse ses seins sous ses vêtements.

Bien décidé à avoir un enfant, il choisit de se tourner vers le don de sperme et stoppe les injections de testostérone pour pouvoir ovuler. Un processus pouvant coûter jusqu’à 12 000 $.

Après une première fausse couche, il réitère l’expérience et la grossesse se déroule sensiblement de la même façon que la grossesse d’une femme. Evan a par exemple ressenti des nausées lors du premier trimestre.

Son fils naîtra finalement à la date prévue, en parfait état de santé.

Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’histoire d’Evan n’est pas unique. Selon le centre de santé Fenway de Boston, où il a été suivi, les patients transgenres sont de plus en plus nombreux et les grossesses sont des cas de plus en plus courants.