identitaire
On ouvre quelque chose de central pour répondre aux interrogations des gens et mettre des visages sur un mouvement », a déclaré Aurélien Verhassel, responsable de « Génération identitaire » pour la section Flandre-Artois-Hainaut, revendiquant 300 adhérents. « L’idée de Génération identitaire est de s’enraciner durablement à Lille et dans la région », a-t-il dit lors d’une présentation du lieu aux médias, précisant qu’il s’agissait du cinquième local de ce type en France, après ceux de Paris, Lyon, Nice et Rouen.D’une trentaine de m2, ce local, appelé « La citadelle », situé dans une arrière-cour, ressemble à un estaminet, ces auberges typiques des Flandres. Ouvert uniquement aux adhérents, cette « maison de l’identité » se veut également permanence juridique, salle de boxe ou encore ciné-club.