Ce roman est l’histoire d’une double vie : celle de Françoise et Mila, une seule et même personne qui mène deux existences cloisonnées et distinctes. Françoise navigue au quotidien entre ses cours de droit à l’Université, sa famille recomposée, ses copines et la relation tendre et complice qu’elle entretient avec son meilleur ami, Pierre. Fuyant les sentiments après une déception amoureuse, Mila se prostitue occasionnellement la nuit avec des hommes rencontrés sur Internet, satisfaisant ainsi ses propres fantasmes. À moitié par jeu et par souci d’anonymat, elle porte au cours de ces sorties un loup noir pour dissimuler son visage.
Mais une rencontre inattendue va tout faire basculer. Un soir, Mila accepte un rendez-vous avec son professeur de droit qui l’a contactée sous pseudonyme. Dès lors se noue une relation sulfureuse et clandestine qu’elle croit maîtriser alors qu’elle ne cesse de lui échapper.
À travers ces nouvelles « liaisons dangereuses », l’auteur livre le portrait d’une génération lucide et désenchantée, en mal de repères, tiraillée par des aspirations contraires. Diane Gontier révèle, dans ce premier roman, un talent de narratrice et un sens de l’intrigue saisissants.