Le taux d’opinion favorable à Marine Le Pen faiblit légèrement et elle perd 2 points auprès de l’ensemble des Français. En obtenant seulement 20% d’opinion favorable, elle atteint son plus faible niveau depuis février 2010. Bien que la présidente du Front National conserve sa position de personnalité la plus appréciée auprès de son électorat, elle subit néanmoins une chute de 13 points d’opinions favorables et s’établit désormais à 77% (le plus bas niveau depuis fin 2009). Marine Le Pen confirme ainsi l’essoufflement de son parti et le recul observé auprès de ses sympathisants depuis sa défaite aux élections présidentielles.

Source : Ipsos

Elle est élue présidente du Front national lors du congrès de Tours de janvier 2011, succédant ainsi à son père, Jean-Marie Le Pen, qui dirigeait le parti depuis sa fondation. Candidate à l’élection présidentielle de 2012, elle arrive en troisième position au premier tour en obtenant 17,90 % des suffrages exprimés. De nouveau candidate à l’élection présidentielle de 2017, elle se qualifie pour le second tour, qu’elle perd face à Emmanuel Macron en obtenant 33,90 % des voix. À la suite des élections législatives qui suivent, elle est élue députée dans la onzième circonscription du Pas-de-Calais.