Le Hamas est sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis d'Amérique5 et de l'Union européenne6. Il est classé terroriste par Israël7 et par le Japon8. En revanche, pour la Grande-Bretagne9 et l'Australie10, seule la branche armée du Hamas est classée comme terroriste. La plupart des autres pays du monde, notamment l'Afrique du Sud11, la Russie12, la Norvège13, le Brésil14 ne reprennent pas le Hamas sur la liste des organisations qu'ils considèrent comme terroristes.

Le Hamas (en arabe : حماس, « ferveur »), acronyme partiel de harakat al-muqâwama al-‘islâmiya (arabe : حركة المقاومة الإسلامية, « Mouvement de résistance islamique »), est un mouvement islamiste constitué d’une branche politique et d’une branche armée, principalement actif à Gaza. Créé en 1987 par Sheikh Ahmed YassinAbdel Aziz al-Rantissi et Mohammed Taha, tous trois issus des Frères musulmans, sa charte1 affirme que « la terre de Palestine est une terre islamique ». Il prône donc la destruction de l’État d’Israël et l’instauration d’un État islamique palestinien sur toute la terre de l’ancienne Palestine mandataire (c’est-à-dire incluant les actuels État d’Israël, Cisjordanie et bande de Gaza).

Dans le cadre du conflit israélo-palestinien, le Hamas se définit lui-même comme un mouvement trouvant ses principes dans le Coran et se battant au nom de l’islam. Les militants du Hamas, dont ceux des Brigades Izz al-Din al-Qassam, prennent pour cible aussi bien les militaires que les civils israéliens. Entre avril 1993 et 2005, le Hamas a organisé des attentats suicides visant essentiellement des civils. Le dernier attentat-suicide contre Israël revendiqué par le Hamas remonte ainsi à janvier 20052 ; il a déclaré en avril 2006 renoncer à ce type d’actions3, préférant alors tirer des roquettes de type Qassam et des missiles Grad sur des villes israéliennes, dont SdérotAshdodAshkelon et Beer Sheva.

Le Hamas est sur la liste officielle des organisations terroristes du Canada, des États-Unis d’Amérique5 et de l’Union européenne6. Il est classé terroriste par Israël7 et par le Japon8. En revanche, pour la Grande-Bretagne9 et l’Australie10, seule la branche armée du Hamas est classée comme terroriste. La plupart des autres pays du monde, notamment l’Afrique du Sud11, la Russie12, la Norvège13, le Brésil14 ne reprennent pas le Hamas sur la liste des organisations qu’ils considèrent comme terroristes.