Tout commence dans une famille de paysans juifs lituaniens et polonais immigrés en Rhodésie du Sud, les Braudo. La mère de Johnny Clegg, Muriel Braudo, suivant des cours à l’université de Johannesburg, se marie avec un non juif, Denis Clegg, contre l’avis de son père. Le couple part ensuite en Angleterre pour élever le petit Jonathan Clegg.

Cependant, six mois après cette naissance, le couple divorce et, après un bref passage en Israël la mère retourne élever seule son enfant dans la ferme familiale à Gwelo, près de Selukwe, en Rhodésie (l’actuel Zimbabwe). Enfant blanc dans l’Afrique du Sud de l’apartheid, Jonathan grandit dans un environnement isolé de toute culture africaine. Malgré cela, il arrive à se lier d’amitié avec le fils du chauffeur de la famille qui l’initie au ndébélé du Transvaal, une langue qui tire ses origines du zoulou.

Johnny Clegg, alias Le Zoulou blanc, né Jonathan Clegg le 7 juin 1953 à Bacup aux environs de Rochdale près de Manchester au Royaume-Uni, et mort le 16 juillet 2019 à Johannesbourg, est un auteur-compositeur-interprète sud-africain et danseur zoulou, leader successif des groupes Juluka et Savuka aux chansons principalement axées sur la lutte contre l’apartheid.  

Source :wikipedia