La famille Maizière, originaire de Maizières-lès-Metz, a fui la France après la révocation de l’édit de Nantes par laquelle, le 17 octobre 1685, Louis XIV interdit l’exercice du culte protestant. Thomas de Maizière est le cousin de Lothar de Maizière, dernier ministre-président de la République démocratique allemande (ancienne RDA) et seul démocratiquement élu. Son père, Ulrich de Maizière, est militaire de carrière, adjoint du général Adolf Heusinger pendant la Seconde guerre mondiale et chef d’État-Major de la Bundeswehr entre 1966 et 1972.

Thomas de Maizière est marié et père de trois enfants. Résidant à Dresde, il est de confession protestante.

Thomas de Maizière, né le 21 janvier 1954 à Bonn, est un homme d’État allemand membre de l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU), actuellement ministre fédéral de l’Intérieur.

Juriste formé en RFA, il travaille aux côtés de Richard von Weizsäcker puis d’Eberhard Diepgen à Berlin-Ouest dans les années 1980. En 1990, il passe en Allemagne de l’Est, travaillant auprès de son cousin Lothar de Maizière, dernier ministre-président du pays.

Il dirige la chancellerie de Mecklembourg-Poméranie-Occidentale entre 1994 et 1998, puis celle de Saxe de 1999 à 2001. À cette date, il est nommé ministre des Finances, puis ministre de la Justice en 2002, et enfin ministre de l’Intérieur en 2004.

Il passe en politique fédérale en 2005, quand Angela Merkel le nomme directeur de la chancellerie fédérale et ministre fédéral avec attributions spéciales. Il devient ministre fédéral de l’Intérieur en 2009, puis ministre fédéral de la Défense deux ans plus tard. En 2013, il retrouve son poste de ministre fédéral de l’Intérieur.