WASHINGTON, DC- SEPTEMBER 03:
Henry A. Kissinger, author of his new book World Order, photographed in his office in Washington, D.C. on September 03, 2014.
(Photo by Marvin Joseph/The Washington Post via Getty Images)

Henry Kissinger, né Heinz Alfred Kissinger le 27 mai 1923 à Fürth en Allemagne, est un politologue et diplomate américain. Juif et allemand de naissance, il émigre aux États-Unis en 1938 pour fuir les persécutions nazies et est naturalisé en 1943. Interprète pour les services secrets durant la Seconde Guerre mondiale en Europe, il devient pour une courte période administrateur de la ville de Crevelt.De retour aux États-Unis en 1946, il étudie à Harvard avant de se lancer en politique

De retour aux États-Unis en 1946, il étudie à Harvard avant de se lancer en politique. D’abord conseiller à la sécurité nationale américaine, il devient secrétaire d’État du gouvernement républicain de Richard Nixon, poste qu’il occupe ensuite sous Gerald Ford. Promoteur de la Realpolitik, il joue un rôle important dans la diplomatie américaine au cours de la Guerre froide de 1968 à 1977, en étant notamment, en 1973, l’un des artisans de la signature des Accords de paix de Paris. Il inspire la politique de la détente avec l’Union des républiques socialistes soviétiques (URSS) et joue un rôle crucial dans le rapprochement avec la Chine à partir de 1971.

En 2014, il est opéré du cœur à l’hôpital presbytérien de New York

Kissinger conserve une influence dans les relations américano-russes, et a notamment fait la connaissance de Vladimir Poutine en 1990. En 2016, la presse rapporte qu’il pourrait être appelé par la Maison Blanche à jouer un rôle de médiateur dans l’affaire de l’influence qu’aurait eue la Russie sur les élections présidentielles américaines dont Donald Trump est sorti vainqueur