L’ambassadeur russe en Turquie est mort lundi 19 décembre, après avoir été la cible d’une attaque armée à Ankara.

Un homme a ouvert le feu sur le diplomate, Andreï Karlov, alors qu’il visitait une exposition d’art dans la capitale turque, comme le montre une photo prise avant les tirs par un journaliste de l’agence de presse Anadolu et notamment diffusée par un journaliste du site américain Buzzfeed.

«Pendant que l’ambassadeur faisait un discours, un homme grand, portant un costume, a tiré d’abord en l’air, puis a visé l’ambassadeur», a raconté à l’AFP Hasim Kiliç, correspondant du quotidien Hürriyet dans la capitale turque et présent sur les lieux au moment de l’attaque. Trois autres personnes ont été blessées dans l’attaque, selon les médias turcs.

L’assassin présumé était «de la police», a affirmé le maire d’Ankara, Melih Gökçek. Selon le quotidien progouvernemental Yeni Safak, il était membre des forces anti-émeutes.

Une perquisition est en cours à son domicile, a annoncé le parquet.

À Moscou, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova a dénoncé “un acte terroriste” en annonçant que l’ambassadeur avait succombé à ses blessures. “Les assassins seront punis”, a-t-elle assuré.

Né en 1954, Andreï Karlov avait été nommé dans la capitale turque en juillet 2013.