Le Paris Saint-Germain Football Club (couramment abrégé en Paris SG ou PSG) est un club de football français basé à Paris, issu de la fusion en 1970 du Stade Saint-Germain, fondé en 1904, et du Paris FC.

Présent en première division depuis 1974, le Paris SG est depuis 2007 le club français y évoluant sans discontinuité depuis le plus longtemps : la saison 2012-2013 est sa 39e saison dans l’élite. Le club a remporté deux titres de champion de France en 1986 et 1994, huit Coupes de France, trois Coupes de la Ligue et une Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe en 1996, la seule remportée par un club français. Malgré sa jeune existence, ses performances européennes lui valent d’apparaître au troisième rang français (et 49e rang européen) du classement des clubs de football du XXe siècle selon l’IFFHS.

Le Paris Saint-Germain joue à domicile au Parc des Princes depuis juillet 1974 et s’entraîne au Camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye, hérité du Stade Saint-Germain. Dirigé par Daniel Hechter (de 1974 à 1978) puis Francis Borelli, il est racheté en 1991 par le diffuseur du championnat, Canal+, qui connaît un certain succès pendant ses premières années. Revendu en 2006, le club devient la propriété du fonds d’investissement américain Colony Capital, intéressé à la rénovation du Parc des Princes. En 2011 et 2012, le Qatar Investment Authority, fonds d’investissement souverain de l’émirat du Qatar, rachète le club, lui apportant des moyens financiers considérables. Nasser Al-Khelaïfi devient le président du conseil de surveillance.

Depuis juillet 2011, le Brésilien Leonardo est le manager général du Paris SG. L’équipe première est entraînée par l’Italien Carlo Ancelotti depuis le 30 décembre 2011.

Depuis juillet 2011, le Brésilien Leonardo est le manager général du Paris SG. L’équipe première est entraînée par l’Italien Carlo Ancelotti depuis le 30 décembre 2011.

En 2011, Qatar Investment Authority rachète 70 % des parts du club15. Le 6 mars 2012, QSI rachète les 30 % restants à Colony Capital et devient donc propriétaire à 100 % du PSG16. Alors que Grégory Coupet et Claude Makelele prennent leur retraite et que Ludovic Giuly part à l’AS Monaco, Colony Capital signe l’arrivée de Nicolas Douchez avant de passer la main aux Qataris. Les dirigeants de QSI, par l’intermédiaire de Nasser Al-Khelaïfi, fixent des objectifs ambitieux, et apportent des moyens financiers considérables : cent millions d’euros pour recruter des joueurs à l’été 2011 et souhaitent remporter le championnat de France, mais aussi toutes les coupes auxquelles le club participe17.

QSI supprime le poste de Robin Leproux et nomme Leonardo au poste de directeur sportif. Jean-Claude Blanc sera nommé quelque temps plus tard directeur général délégué du club. Leonardo, ancien joueur du PSG et entraîneur du Milan AC et de l’Inter Milan, fait venir plusieurs joueurs du championnat italien tels Jérémy Ménez, Mohamed Sissoko, Salvatore Sirigu. Des joueurs de Ligue 1 rejoignent aussi Paris comme Kévin Gameiro, Blaise Matuidi, Milan Biševac. Le capitaine de la sélection uruguayenne Diego Lugano arrive également au PSG. Le président Al-Khelaïfi évoque également une construction à long terme, veut miser sur de jeunes joueurs talentueux et déclare à plusieurs reprises « être à la recherche du nouveau Messi »18. Il pense d’abord avoir trouvé le « nouveau Messi » en Javier Pastore19 qui signe en faveur du club de la capitale pour 43 millions d’euros, ce qui constitue un record dans le championnat de France20. Cette vision du club est couronnée de succès pendant les premiers mois. Sur le plan sportif, le club de la capitale est champion d’automne (en tête du championnat lors de la trêve hivernale)21. Des échos favorables proviennent de la presse22, le nombre moyen de spectateurs par match augmente23 et le club met en œuvre une stratégie « d’internationalisation »24 : le PSG fait notamment parler de lui lorsqu’il entre en concurrence avec plusieurs autres clubs afin de recruter David Beckham ou Carlos Tévez. Mais l’entraîneur Antoine Kombouaré se fait licencier.

Il paye probablement les éliminations prématurées au premier tour de la Ligue Europa dans un groupe « facile » avec l’Athletic Bilbao, le Red Bull Salzbourg et le Slovan Bratislava et celle en coupe de la Ligue contre la modeste équipe de Dijon. Le 30 décembre 2011 pendant la trêve hivernale, l’Italien Carlo Ancelotti, double vainqueur de la Ligue des champions, devient le nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain25. Trois nouvelles recrues renommées rejoignent le PSG pendant le mercato hivernal : Maxwell, Thiago Motta et Alex. Finalement le PSG termine 2e derrière le surprenant Montpellier.

À l’intersaison 2012, le PSG est l’un des clubs les plus actifs du marché des transferts. Quatre nouveaux joueurs sont recrutés en Italie : l’attaquant argentin du SSC Naples Ezequiel Lavezzi arrive contre 31 millions d’euros26, le jeune Marco Verratti, désigné comme le « nouveau Pirlo » par la presse italienne, est recruté pour 11 millions depuis Pescara27. Enfin, les deux joueurs les plus rémunérés du Milan AC sont accueillis : l’attaquant suédois Zlatan Ibrahimović, pour un montant de 20 millions d’euros et un salaire record estimé à 14 millions d’euros net annuel28, et le défenseur brésilien Thiago Silva, pour un montant record en France de 49 millions d’euros29. Suite au départ de Milan Biševac à Lyon, le PSG recrute l’international néerlandais de l’Ajax d’Amsterdam Gregory van der Wiel comme doublure à Christophe Jallet30. La jeune pépite brésilienne Lucas est elle aussi achetée durant le marché des transferts mais ne viendra qu’en janvier 2013 afin de terminer sa saison au Brésil avec le São Paulo FC31.

Lors du marché des transferts d’hiver, le club recrute David Beckham le 31 janvier 2013 qui s’engagera jusqu’au 30 juin 2013 et versera tout son salaire à des associations caritatives32,33. Nenê et Guillaume Hoarau sont, eux, respectivement transférés à Al-Gharafa au Qatar et au Dalian Aerbin en Chine34,35. Le 24 février 2013, la star fraichement recrutée David Beckham joue son premier match contre l’Olympique de Marseille (victoire 2-0), rentrant en cours de jeu en seconde période et contribue fortement au second but parisien.

Le 6 mars 2013 est une nouvelle date charnière : l’équipe parvient à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions, performance qui n’avait pas été réalisée depuis 1995, suite à son match nul face au FC Valence 1-1 au Parc des princes (2-1 pour Paris au match aller sur le terrain de Valence)36. Le tirage au sort pour les quarts de finale désigne le FC Barcelone (football) comme adversaire.

D’après C.Y