stephane Tiki président des jeunes UMP

stéphane Tiki président des jeunes Populaires

François Hollande ne peut pas s’en empêcher ! Oui il assume ses échecs. Comment pourrait-il en être autrement ? Et pourtant, François Hollande désigne des boucs émissaires à longueur d’interview.

La hausse du chômage ? Il y a le contexte international ou encore l’Europe. Manifestement, François Hollande est le seul à ignorer que les choses vont beaucoup mieux chez nos partenaires.

La croissance ? François Hollande invoque évidemment le bilan de ses prédécesseurs ! Il est vrai que son propre bilan laisse espérer l’inverse, mais il serait temps que François Hollande réalise qu’il est aux manettes depuis bientôt trois ans.

Si certaines intentions sont louables, elles manquent cruellement d’audace ! À croire que François Hollande en a oublié la définition. Il s’attaque à la « forteresse croissance » avec un canif. Quant à sa priorité jeunesse, se réfugier derrière « la garantie jeunes » qui concernera 50 000 jeunes à l’échelle de l’hexagone, c’est synonyme de capitulation.

Ce matin, c’est un Président désarmé et sans armée qui est venu non pas expliquer sa politique mais la justifier devant tant d’échecs et d’incompréhension. Quand François Hollande déclare : « On verra à la fin si j’ai pris le bon chemin », il nous donne surtout le sentiment de nous embarquer dans un mauvais remake de la grande vadrouille !

Les Jeunes Populaires par la voix de leur Président Stéphane TIKI demandent à François Hollande de ne pas renoncer, d’agir sur l’emploi en particulier celui des jeunes, et de faire preuve d’audace. La croissance ne reviendra pas toute seule, il faut libérer d’avantage nos entreprises et prendre plus de risques pour aller la chercher !

Stéphane Tiki
Président des Jeunes Populaires