Le Conseil Supérieur des Primaires, réuni le 9 avril 2013 sous la présidence d’Antoine RUFENACHT a constaté que six candidats ont recueilli les parrainages nécessaires de 10 élus parisiens et de 300 électeurs. Cinq candidats restent actuellement en lice : Jean-François LEGARET, Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Franck MARGAIN, Pierre-Yves BOURNAZEL et Chenva TIEU.

L’élection est ouverte à tous les Parisiens et Parisiennes électeurs à Paris et qui se seront préalablement inscrits. L’inscription se fait exclusivement par Internet jusqu’au 28 mai 2013 à 19h.

Le choix d’un vote électronique, au delà d’un choix de modernité et d’efficacité, a été motivé par plusieurs raisons. L’organisation d’un vote traditionnel, à l’image de la primaire du PS en octobre 2011, aurait nécessité entre 4 et 6 mois de préparation, avec plusieurs centaines de bureaux de vote pour au total un coût plus important (rappel : la Fédération de Paris du PS a acquitté la somme de 225 000 € pour la seule mise à disposition des bureaux de vote par la Ville de Paris !)

 le vote électronique permet d’éviter les problèmes inhérents au scrutin « papier » : attente de plusieurs heures pour voter dans certains bureaux, procurations nombreuses, implication directe des militants dans les opérations, risques d’irrégularités sur les procès-verbaux ;
le vote électronique opéré par un tiers de confiance neutre, avec l’agrément de la CNIL, offre des garanties en terme de confidentialité et de respect de la vie privée que n’offre pas un scrutin traditionnel ;
le dispositif technique est opéré par Docapost (Groupe LA POSTE) sous le contrôle de la CNIL et d’experts indépendants.

La plate-forme d’inscription en ligne procédera à des contrôles automatiques pour s’assurer de la qualité d’électeur parisien des inscrits et procédera à plusieurs contrôles pour détecter d’éventuelles fraudes.

Les codes d’accès pour voter par Internet seront envoyés à la fois par courriel doublé d’un code d’authentification envoyé par SMS.

Un service d’assistance téléphonique sera ouvert pendant toutes les opérations d’inscription et de vote.

Rappelons que près de 80 % des Parisiens disposent d’une connexion à Internet et que 75 % d’entre eux effectuent des achats en ligne.