jack_opt

Il paraît que des citoyens se réclamant de la gauche ont l’intention de voter à la primaire « de la droite et du centre ». Libre à eux. Pour ma part, je vois dans cette démarche le comble de la démission civique et politique induite par la monarchie présidentielle, surtout depuis l’instauration des primaires. On est passé du vote dit « utile », qui était déjà d’une perversité diabolique, au vote futile, sommet de tactique à la petite semaine. On prétend influer sur le choix du futur adversaire du candidat de son cœur, quitte au passage à signer un papier d’allégeance présumée aux valeurs défendues par le premier nommé. C’est un peu comme ces matchs de foot truqués où des joueurs achetés par l’opposant du jour se débrouillent pour faire perdre leur équipe. Ici, personne n’achète personne, mais certains sont prêts à vendre leur âme au diable à des fins douteuses.

D’aucuns rêvent de voter Juppé ou Fillon pour éliminer Sarkozy, d’autres de glisser un bulletin Sarkozy sous prétexte qu’il sera ensuite plus facile à battre lors de la présidentielle, en oubliant qu’in fine il y aura un vote où chacun pourra se déterminer en conscience. Une élection ne se joue ni au PMU ni sur un terrain de sport. C’est un choix politique qui demande le respect de certains principes éthiques, sauf à vouloir aggraver un phénomène de rejet qui va en grandissant

J.Dion