La partie n’est pourtant pas jouée, Joe Biden devance Donald Trump de 10 points (53 % contre 43 %) si l’on regarde l’avis de l’ensemble des votants américains. Mais aux États-Unis, la majorité des voix ne conduit pas nécessairement à la fonction suprême. Qui est Joseph Biden?
Joseph Biden naît le 20 novembre 1942 dans une famille catholique irlandaise modeste de Scranton (Pennsylvanie). Il est le fils de Joseph R. Biden, Sr. et de son épouse Catherine Eugenia, née Finnegan. Sa grand-mère paternelle Robinette descend de huguenots français ayant émigré en Angleterre puis en Pennsylvanie. Joseph Biden grandit avec ses deux frères et ses deux sœurs, d’abord à Scranton puis, après ses 10 ans, à Claymont dans le comté de New Castle, État du Delaware, où son père vend des voitures.

Diplômé d’histoire et de science politique en 1965 à l’université du Delaware, il poursuit des études supérieures à la faculté de droit de l’université de Syracuse. Il y rencontre Neilia Hunter qu’il épouse en 1966 et avec qui il a trois enfants.

Après avoir obtenu un diplôme en droit en 1968, il commence une carrière juridique à Wilmington (Delaware)1.

Une semaine avant Noël 1972, sa femme, Neilia, et leurs trois enfants sont victimes d’un accident de la route, leur voiture ayant été percutée par un chauffard ivre. Son épouse et sa fille Naomi Christina, âgée de 13 mois, sont tuées et ses deux fils gravement blessés.

Joe Biden élève seul ses deux fils puis se remarie, en 1977, avec Jill Tracy Jacobs avec qui il a une fille, Ashley, née en 19813.

Son fils aîné, Beau Biden, est élu procureur général du Delaware en 2006 et 20104 après avoir été capitaine dans une unité de la garde nationale du Delaware, et avoir servi durant la guerre en Irak de 20034. Son second fils, Hunter Biden, est avocat à Washington ; sa participation à partir de 2014 au directoire d’une des plus importantes compagnie gazières ukrainienne, Burisma (en) suscite des controverses en lien notamment avec la fonction de son père

Comme le veut la tradition, Biden retourne au Delaware peu après l’élection présidentielle. Il reste cependant en contact étroit avec le président élu Barack Obama afin de mener le projet de transition. Les services secrets américains lui ont donné le nom de code de Celtic en référence à ses origines irlandaises.

Joe Biden devient le 47e vice-président des États-Unis le 20 janvier 2009 succédant ainsi au républicain Dick Cheney. Il est le premier vice-président américain issu du Delaware et le premier homme de confession catholique à occuper cette fonction. Sa prestation de serment, dirigée par le juge à la Cour suprême John Paul Stevens, a lieu au Capitole.