Visit of the Chancellor of Austria to the European Parliament in Strasbourg

Les frontières, la migration, le CFP et l’élargissement ont été les questions clés abordées lors d’un débat avec le Chancelier autrichien Sebastian Kurz.

La discussion portait sur le programme de travail de l’UE pour le second semestre 2018.

Pendant sa présidence de six mois au Conseil, le gouvernement autrichien a principalement pour objectif de protéger davantage les frontières extérieures de l’UE, afin de sauvegarder l’ouverture des frontières intérieures à long terme, d’encourager la compétitivité, de promouvoir la « haute technologie fabriquée en Europe » et de poursuive une politique de voisinage active basée sur l’intégration des États des Balkans occidentaux dans l’Union à long terme. « Nous voulons jeter des ponts, dans l’intérêt des Européens et de notre Union européenne », a affirmé M. Kurz.

Le Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, ainsi que les dirigeants des principaux groupes politiques ont demandé à M. Kurz de poursuivre les travaux sur la réforme de l’asile, la zone euro et la création d’un fonds monétaire européen. Le débat au Conseil sur les propositions relatives au nouveau cadre financier à long terme de l’UE devrait également être une priorité, afin de conclure un accord avec le Parlement avant les élections européennes de mai 2019, ont-ils ajouté.

Pour revoir l’intervention des orateurs en plénière, cliquez sur les liens ci-dessous:

· Sebastian KURZ, au nom du Conseil

· Jean-Claude JUNCKER, au nom de la Commission

· Manfred WEBER (PPE, DE)

· Udo BULLMANN (S&D, DE)

· Ulrike TREBESIUS (ECR, DE)

· Guy VERHOFSTADT (ADLE, BE)

· Philippe LAMBERTS (Verts/ALE, BE)

· Neoklis SYLIKIOTIS (GUE/NGL, CY)

· Nigel FARAGE (EFDD, UK)

· Harald VILIMSKY (ENL, AT)