Une mosquée est un lieu de culte où se rassemblent les musulmans pour les prièrescommunes. L’ensemble architectural est le plus souvent entouré d’une ou plusieurs tours, ouminarets, dont le nombre n’est pas limité. Le toit est souvent en forme de dôme. C’est du haut d’un des minarets que le muezzin (mouadh-dhan) appelle à la prière au cours de l’adhan. Une mosquée est plus qu’un lieu de culte ; elle sert d’institution sociale, éducative : elle peut, ainsi, être accompagnée d’une madrassa, d’un centre de formation, voire d’une université. Elle sert aussi de lieu de rencontres et d’échanges sociaux.

Dans un « climat actuel de méfiance et défiance » vis-à-vis de la communauté musulmane, renforcé par les attentats de Paris du 13 novembre, Anouar Kbibech veut créer « un élan de fraternité et de solidarité ». « Je souhaite qu’en 2016 l’ensemble de nos concitoyens de toutes confessions et de toutes convictions, croyants et non-croyants, œuvrent tous pour consolider les conditions du vivre-ensemble que certains ont voulu mettre à mal », martèle-t-il. Le 20 novembre, lors de la première prière du vendredi suivant les massacres dans la capitale, son institution avait adressé à tous les lieux de culte musulmans un texte solennel condamnant le terrorisme, destiné à servir de « ligne directrice » pour le prêche.

G.L