Je suis tombé sur un graphique qui en dit long sur le côté castrateur de l’Etat français. Vous savez que j’ambitionne tous les mois de convaincre des indépendants travaillant par internet de quitter la France et laisser les vieillards menteurs arnaqueurs gérer le vilain système sans avenir qu’ils ont créé.

Certes, certains pensent encore que la dette des Etats, et la dette de la France en particulier, n’est pas un problème car nous sommes riches de x milliers de milliards d’euros. Ce qu’il y a de renversant, c’est qu’on prend 1800 milliards d’euros de dettes et qu’on les compare aux actifs des Français. On nous explique qu’on peut monter l’endettement de l’Etat à 33% comme un ménage sans que cela pose problème puisqu’on peut rembourser en vendant nos actifs. Petit souci comptable, les entreprises et les ménages français, qui détiennent les fameux actifs évoqués pour couvrir les dettes de notre état, sont eux-mêmes largement endettés. Du coup, les ratios réels sont nettement moins jolis que les fables racontées par notre élite.

Surtout, mon père part à la retraite dans un semestre. Il me racontait récemment combien il allait toucher en comparaison de ce qu’il touche en ce moment. Il m’exposait aussi ses stratégies de vie liée à la réduction de son pouvoir d’achat. Si on multiplie son cas de figure par 3 millions de baby boomers, d’ici 2020, et que le concept de downsizing se met réellement en place, mais comment peut on espérer seulement une seconde qu’après la crise et l’orage de la galère financière actuelle, la croissance reviendra comme avant ? J’ignore comment autant d’humains peuvent se persuader que la terre est totalement carrée alors que tous les indicateurs nous la montrent ronde !

Il ne fait plus aucun doute que nous allons emprunter le tunnel du Japon avec une progression anémique des PIB occidentaux et une fiscalité assommante. La prochaine décennie est défavorable et oblige les malins de ma génération à optimiser à l’international leurs stratégies de vie pour s’échapper

.

Question 1 : mais où est donc passé le pognon en France ?

Question 2 : après une décennie future de stagnation économique, à votre avis, combien de richesses individuelles vont être créée en France vu que pendant trois décennies favorables, très peu sont parvenues à en tirer quelque chose ?

Question 3 : si on enlève les rentiers et nombreux grands propriétaires qui se repassent depuis des décennies, voire des siècles, du patrimoine immobilier, combien est le taux réel de millionnaires créé par le système économique français ? Rappelons qu’en 1880 aux USA, on jouait encore aux cow boys et aux indiens… Que le Japon était tribal, pendant que la noblesse européenne dominait le monde, richissime d’actifs accumulés pendant des siècles !