Après le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence, Marseille et le Pays Salonnais, c’est autour du Pays d’Aix-en-Provence de se mettre à la monnaie locale provençale, nommée la Roue, avec pour objectif annoncé de développer et favoriser une économie locale qui ne soit pas spéculative et qui permet de financer des projets éthiques.

Une monnaie locale, à quoi ça sert ?

Côté pratique : La ROUE est en parité avec l’euro, 1 ROUE vaut 1,5 euro. Elle ne peut être utilisée qu’à des fins d’échanges. Elle ne circule que parmi les adhérents du système et seuls les professionnels peuvent l’échanger contre des euros. Les particuliers acquièrent les ROUES auprès de relais distributeurs contre des euros. Ces euros sont déposés dans une banque qui favorise des investissements locaux et éthiques. Les professionnels les enregistrent et les utilisent comme si c’était des euros. Pour favoriser les échanges, cette monnaie doit circuler et non pas être thésaurisée.

SEVE a établi une Charte pour contribuer à initier une prise de conscience de la nécessité de se tourner vers un mode de consommation plus responsable. Et également à développer une coopération entre les particuliers et les professionnels et entre professionnels et professionnels