Georges Pompidou s’interrogeait déjà sur l’utilité du Baccalauréat en 1970. Cet examen ne permet pas de décrocher un emploi. Il n’est plus reconnu par les prépas qui recrutent sur dossier. Il paralyse la vie de l’enseignement secondaire pendant presqu’un mois. Ses résultats sont régulièrement contestés à cause de la manipulation des notes. Bref, cet examen « voiture-balais » n’est plus qu’un rite initiatique.

Mais le rite est coûteux. Le principal syndicat du personnel de direction de l’éducation nationale estime le coût du bac supérieur à 1.5 milliards d’euros, loin des 50 à 100 millions habituellement avancés. Soit 2.250€ par candidat au bac environ. Au moment où la modernisation de l’Etat est plus d’actualité que jamais, l’économie de cette dépense s’impose, sans nuire à la qualité de l’enseignement secondaire. C’est aussi l’occasion de laisser les universités mettre enfin en place leurs propres critères de sélection.

Retrouvez la suite de l’article sur http://www.partiliberaldemocrate.fr/

Le Parti Libéral Démocrate (PLD) a été fondé en 2008 par son président Aurélien Véron. Il a rassemblé depuis cette date des personnalités issues de la société civile (Arnaud Dassier, Anne Bourdu, Gaspard Koenig, Eric Juramy, Vincent Benard, Louis-Marie Bachelot) et du monde politique (Charles Beigbeder, Thierry Mouillac, Thomas Zlowodzki). Lors des élections législatives de juin 2012, 70 candidats ont porté ses couleurs. Il est parti membre de l’UDI depuis janvier 2013. Le PLD est aujourd’hui le seul parti politique qui porte l’héritage libéral français