A 10 km de la place de la Comédie, Palavas-les-Flots offre ses plages en pente douce, entre étangs et mer Méditerranée. Les baigneurs y auraient leurs habitudes. Pour vous, ce sera baignade rive droite ou rive gauche ?

montpellier_opt

Le saviez-vous ? Il y a 60 ans, les plages de Palavas-les-Flots était désertées les étés. La faute aux moustiques qui pullulaient. Il faut dire que le village est bordé d’étangs visibles en bas sur notre image acquise par les satellites Pléiades le 14 avril 2014.

Des campagnes de démoustication menées dans les années 50 et 60 changèrent la donne. Petit à petit, le modeste village de pêcheurs et ses villas issues de la Belle Epoque se transforma en une station balnéaire populaire mettant à profit ses 7 km de plages en pente douce situées à seulement 10 km de la place de la Comédie de Montpellier.

Le saviez-vous ? Il y a 60 ans, les plages de Palavas-les-Flots était désertées les étés. La faute aux moustiques qui pullulaient. Il faut dire que le village est bordé d’étangs visibles en bas sur notre image acquise par les satellites Pléiades le 14 avril 2014.

Des campagnes de démoustication menées dans les années 50 et 60 changèrent la donne. Petit à petit, le modeste village de pêcheurs et ses villas issues de la Belle Epoque se transforma en une station balnéaire populaire mettant à profit ses 7 km de plages en pente douce situées à seulement 10 km de la place de la Comédie de Montpellier.

Face à ce succès touristique, 2 autres villes balnéaires sortirent de terre dans les années 70 sur le même cordon dunaire entre étangs et Grande Bleue : Carnon-Plage et La Grande Motte. Reperez-les sur cette image acquise par le satellite européen Sentinel-2A :