Ouessant la lointaine, « finis terrae » du vieux continent et début du nouveau monde est précédée par sa réputation. Dans le bateau qui y mène, l’imaginaire et la réalité jouent à cache-cache : paysages majestueux, spectaculaires tempêtes hivernales. Certes, les hautes falaises ciselées par l’océan disent la puissance des éléments. Mais elles cachent et protègent une nature unique et multiple qui se découvre à tous nos sens dans une symphonie tonique : vertes prairies entourées de murs de pierres sèches, bêlements des moutons, festivals et concert permanent des oiseaux, parfums de bruyère et ballets des abeilles noires qui concoctent un miel exquis. De ce monde paisible et coloré émerge « l’esprit ouessantin ». C’est choc de l’isolement et de la rencontre, de l’enracinement et de l’ouverture au monde, de la soumission aux éléments et de l’indomptable esprit de liberté qui a forgé cette île de marins, mais surtout « île aux femmes ». Alors peu importent les mythes et la réalité, laissez-vous envoûter comme l’ont fait de nombreux peintres, cinéastes, photographes, musiciens et écrivains qui respirent encore Ouessant pour mieux s’en inspirer !

Ouessant, dernière terre avant l’Amérique, fidèle à sa réputation vous accueille avec un charme authentique. Son pour tour de côtes de 32 kilomètres, regorge de découvertes pour le plus grand bonheur des promeneurs. L’île est séparée du continent par le célèbre Fromveur, un courant marin très puissant qui a fait la légende de cet endroit parmi les navigateurs. L’île marque la rupture entre l’océan Atlantique et la Manche. L’île d’Ouessant, dispose d’un climat propice au développement d’une faune et d’une flore remarquable. Le sud est riche en végétation, on y trouve énormément de bruyère et d’ajonc ainsi qu’une multitude de fleurs sauvages et colorées. La partie nord est en revanche beaucoup plus rocheuse, rempart immuable contre la mer

 

Dite l’île sentinelle

Des phares majestueux se dressent autour de l’île, sentinelle de lumière, que vous pourrez approcher par la mer ou observer depuis la côte îlienne. Vous pourrez vous promener sur les sentiers de randonnées qui parcourent l’île ou tout simplement flâner sur l’une des quatre plages de sable fin. Par son éloignement de la terre, la beauté rude de ses paysages, son histoire liée à la mer et à ses traditions, l’île d’Ouessant est une destination rare et particulière. A pieds, en vélo ou en car, ce joli petit bout de terre est à parcourir sans modération…

Embarquez avec Finist’Mer pour une traversée de 45 minutes vers l’île du bout du monde. Celle-ci regorge d’un patrimoine culturel et historique riche et de paysages magnifiques, dépaysement garanti !