Si Barack Obama peut se féliciter de la baisse de taux de chômage, il ne dispose plus que d’une avance de deux points sur son rival républicain Mitt Romney. Sa prestation lors du premier débat télévisé mercredi, jugée inégale face à son adversaire, révèle un sondage Reuters/Ipsos publié vendredi 5 octobre. Un électeur américain sur cinq estime que la performance du président sortant à Denver, dans le Colorado, a accru son sentiment négatif à son égard. Près d’un tiers font en revanche état d’un sentiment plus positif vis-à-vis de son rival républicain.

Selon cette étude réalisée en ligne entre lundi et vendredi, 46% des électeurs potentiels au scrutin présidentiel du 6 novembre apportent leur soutien à Barack Obama, contre 44% à Romney.