Les idées n’appartiennent à personne et nous nous réjouissons que certaines de celles que nous étions les seuls à défendre il y a encore un an prennent de plus en plus de place dans le débat public.

Sur le thème du renouvellement de la vie politique

Nous Citoyens propose une limitation du nombre de mandats dans la durée pour lutter contre les « politiques de carrière », mais aussi la démission des fonctionnaires en cas d’élection, des propositions que nous avons notamment publiées dans le Figaro du 18 novembre 2013.

 

Pour Damien Abad, député UMP, « La politique, ça doit être un moment dans sa vie », au Lab d’Europe 1 le 1er novembre.

 

Bruno Le Maire, on le sait, a démissionné de la fonction publique, mettant ainsi en œuvre l’une de nos propositions phares. Encore un peu seul, on espère qu’il fera des émules !

Sur le thème de la sortie du chômage de masse et de la création d’emploi
(2 millions d’emplois en 5 ans)

Pierre Gattaz reprend l’une de nos propositions chocs sur la fin du motif de licenciement dans l’Opinion du 30 octobre. En revanche, il ne propose pas la contrepartie de Nous Citoyens (des indemnités inamovibles et supérieures de 50% au niveau actuel), ce qui risque de moins bien passer !
Par Nous Citoyens dans le Figaro Magazine du 10 octobre cela donne ça.

 

Nous sommes enfin ravis que Manuel Valls trouve l’idée du contrat unique « intéressante »
Une idée soutenue par le prix Nobel de l’économie Jean Tirole, et par Nous Citoyens, dans le Figaro du 6 octobre 2014.

 

Nous Citoyens construit un programme de réformes du pays en rupture, associant experts et citoyens qui débattent par milliers sur notre plate-forme collaborative.