Nestlé a annoncé ce jour qu’elle a décidé de vendre ses activités de confiserie aux Etats-Unis à Ferrero pour un montant de USD 2,8 milliards cash. Les activités de confiserie de Nestlé USA ont enregistré des ventes d’environ USD 900 millions en 2016. La transaction devrait être conclue vers la fin du premier trimestre de 2018 après finalisation des approbations réglementaires et des conditions de clôture

Selon l’Administrateur délégué de Nestlé, Mark Schneider: « Avec Ferrero, nous avons trouvé une entreprise exceptionnelle pour reprendre nos activités américaines de confiserie et assurer leur futur développement. Parallèlement, cette décision permet à Nestlé d’investir et d’innover dans une gamme de catégories pour lesquelles nous entrevoyons une forte croissance dans le futur et où nous détenons des positions de leader comme les produits pour animaux de compagnie, l’eau embouteillée, le café, les plats surgelés et la nutrition infantile. »

Les activités de confiserie de Nestlé USA représentent environ trois pour-cent des ventes de ce marché. Elles comprennent les marques populaires locales comme Butterfinger, Crunch, BabyRuth, 100Grand, Raisinets, Chunky, OhHenry! et SnoCaps, de même que les marques locales de sucrerie telles que SweetTarts, LaffyTaffy, Nerds, FunDip, PixyStix, Gobstopper, BottleCaps, Spree et Runts.

Cette transaction ne couvre que les marques de confiserie vendues aux Etats-Unis et n’inclut pas les produits Nestlé emblématiques de pâtisserie Toll House, une marque stratégique de croissance que l’entreprise va continuer à développer. Nestlé reste pleinement engagée à faire croître ses activités internationales de confiserie de premier rang à travers le monde, en particulier sa marque globale KitKat

Avec des ventes de CHF 26,7 milliards en 2016, les Etats-Unis constituent le plus grand marché de Nestlé. Les produits Nestlé sont présents dans 97 pour-cent des foyers états-uniens sous les marques Purina, Nestlé Pure Life, Coffee-Mate, Gerber et Stouffer’s. L’entreprise emploie 50’000 personnes dans plus de 120 sites à travers les Etats-Unis, y compris 77 usines et 10 centres R&D