A l’image de son président Jean-Christophe LAGARDE, Charles KHOURY est pour un centre conquérant, et pour lui la reconquête a commencé sur Montpellier et sa Métropole.

En 2011, les pourcentages avaient peine à dépasser les 5%, aujourd’hui sur mon canton et sur d’autres, nous avons fait plus de 15 % avec une vague FN sur un territoire tenu par la Gauche depuis plus de 35 ans.

Nous sommes en reconquête !

Plus que jamais nous devons aller convaincre qu’il peut y avoir une autre manière de gérer la ville, la métropole ; de changer de logiciel et de proposer aux citoyens de véritables réponses en matière de lutte contre le chômage, de sécurité, ou de solidarité responsable, tant de sujet qui sont au cœur des discussions que nous avons eu sur le terrain.

Un des levier de la réussite est le rassemblement, et cela passe l’oubli de l’intérêt personnel au profit de l’intérêt collectif, ce que certains ont pratiqué notamment dans les dernières échéances.

Nous aurons à en tirer les leçons, et certainement prendre des mesures responsables pour que l’Union ne soit plus ébranlée par des opportunistes.

Il faut construire, sur des bases saines, pour les prochaines échéances, et toutes celles et tous ceux qui ne sont pas dans le partage des valeurs et du projet, s’excluront de cette reconquête.

Nous lançons cette semaine, Montpellier Autrement en 2020, pour rassembler au delà des partis toutes les personnes qui souhaitent changer de Majorité locale, de Maire !

J’en assurai la présidence pendant 2 ans et ensuite, nous choisirons celle ou celui que nous souhaitons proposer comme leader.

De nouveaux talents ont fait surface sur les départementales, notre responsabilité est d’en trouver d’autres et de les promouvoir.