Les députés souhaitent une enquête approfondie sur le meurtre du journaliste slovaque Ján Kuciak et de sa fiancée, et sur le détournement présumé de fonds de l’UE en Slovaquie.

‘‘Nous attendons des autorités slovaques qu’elles enquêtent de façon approfondie sur le meurtre de M. Kuciak et de sa fiancée. Nos inquiétudes sur le possible détournement de fonds de l’UE demeurent, même après cette visite. Nous surveillerons de près l’évolution de la situation car il est de la plus haute importance de regagner la confiance des citoyens envers les institutions de l’État’’, a déclaré Ingeborg Grässle (PPE, DE), co-présidente de la délégation s’étant rendue en mission d’information en Slovaquie cette semaine.

‘‘L’ensemble du Parlement a été choqué d’apprendre la nouvelle de l’assassinat du journaliste d’investigation Ján Kuciak et de sa partenaire Martina Kušnírová. L’UE doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour soutenir l’enquête en cours. Les journalistes d’investigation jouent un rôle essentiel dans la mise en lumière de pratiques néfastes, et nous devons nous assurer qu’ils puissent le faire en toute sécurité, sans peur des conséquences’’, a déclaré le co-président de la délégation Claude Moraes (S&D, UK).

Contexte

La délégation ad hoc comprenant six députés de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures et de la commission du contrôle budgétaire s’est rendue en Slovaquie les 8 et 9 mars pour examiner la situation sur le terrain suite au meurtre du journaliste d’investigation Ján Kuciak et de sa fiancée Martina Kušnírová.

La délégation était composée de députés issus de six groupes politiques différents:

Ingeborg GRÄSSLE (PPE, DE), co-présidente
Claude MORAES (S&D, UK), co-président
Ryszard CZARNECKI (ECR, PL)
Sophia in ‘t VELD (ADLE, NL)
Benedek JÁVOR (Verts/ALE, HU)
Marco VALLI (EFDD, IT)
Durant sa visite, la délégation a rencontré de nombreux représentants de l’État et du gouvernement, notamment le Président slovaque Andrej Kiska, le Premier ministre Robert Fico, les ministres de l’intérieur, de la justice, des finances et de l’agriculture ainsi que des dirigeants de partis d’opposition. Les députés ont également participé à des réunions avec des représentants des autorités chargées de l’application du droit, notamment le procureur général et le directeur de la police, ainsi qu’avec l’organisme payeur pour l’agriculture en Slovaquie.

Les députés ont aussi échangé sur la situation actuelle avec des ONG engagées dans la lutte contre la corruption, des journalistes et des activistes ayant organisé des veillées de protestation dans tout le pays en mémoire du journaliste et de sa fiancée. Ils ont également visité Veľká Mača, le village où vivait le couple et où il a été retrouvé assassiné