Pierre Gattaz est né le 11 septembre 1959 dans la commune française de Boulogne-Billancourt. Il est le fils d’Yvon Gattaz, chef d’entreprise français et président du CNPF de 1981 à 1986, et de Geneviève Gattaz.

Diplômé de l’École nationale supérieure des télécommunications de Bretagne, Pierre Gattaz est également titulaire d’un « Certificate in Administrative Management », à l’université George Washington, université privée de Washington, D.C.

De 1984 à 1989, il rejoint l’entreprise Dassault Électronique en tant qu’ingénieur d’affaires puis, devient chef de projet export. Il a successivement occupé, de 1989 à 1992, la fonction de Directeur général des entreprises Fontaine Électronique, puis de Convergie (une filiale du groupe Dynaction dans le secteur de l’énergie). Depuis 1994, Pierre Gattaz est Président du Directoire de Radiall, entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements électroniques, créée en 1952 par Lucien et Yvon Gattaz. À la tête de Radiall, il connaîtra notamment la crise des télécoms de 2001), qui le conduira à modifier les orientation stratégiques de son entreprise et à explorer de nouveaux marchés. Cela l’entraînera à mener une réflexion sur les marchés du futur et sur l’évolution de la filière électronique française. Cette réflexion  est à l’origine de son implication dans les organisations professionnelles du secteur.

Pierre Gattaz a été élu président du SYCEP (Syndicat des industries de composants électroniques passifs) en 1999. Le SYCEP est devenu par la suite le GIXEL (Groupement professionnel des industries de composants et de systèmes électroniques).

Président du Groupement des industries de l’interconnexion, des composants et des sous-ensembles électroniques de 1999 à 2003, il devient président fondateur de la Filière des industries électroniques et numériques de 2002 à 2007, avant d’être élu président de la Fédération des industries électriques, électroniques, et de communication, organisation professionnelle qui regroupe les industries des nouvelles technologies de l’énergie et du numérique8 (FIEEC) en 2007, date à laquelle il intègre le comité exécutif du Mouvement des Entreprises de France (Medef). Depuis juin 2010, il est également Président du Groupe des Fédérations Industrielles (le GFI représente 15 fédérations industrielles, soit 80 % de l’industrie française). Il est également membre du bureau du Conseil National de l’Industrie, membre du conseil d’administration du think-tank la Fabrique de l’Industrie et membre du bureau de l’Union des industries et métiers de la métallurgie.

Pierre Gattaz a été nommé le 17 juin 2009, président du Conseil national qualité et performance (CNQP), organe de réflexion visant à promouvoir l’approche qualité en France.

Le 10 juin 2010, il est élu président du GFI qui représente quinze des plus importantes Unions et Fédérations professionnelles de l’industrie française.

Le 18 avril 2013, il remporte la primaire interne à l’UIMM afin de désigner un candidat pour la présidence du MEDEF. En mai 2013, il reçoit le soutien de la Fédération bancaire française14 et le 13 juin 2013, Geoffroy Roux de Bézieux et Patrick Bernasconi se rallient, à la surprise générale, à sa candidature. Pierre Gattaz devrait donc prendre la tête de l’organisation patronale le 3 juillet suivant.

  • Depuis 1994 : Président du directoire de Radiall (C.A. de 203 millions d’euros, avec en moyenne 2 513 employés sur 2011)
  • Depuis 2006 : Administrateur de la Cegos (formation professionnelle)
  • Depuis octobre 2007 : Président de la FIEEC (29 syndicats, 3 000 entreprises, 98 milliards de CA dont 40 % à l’export, 420 000 emplois) et membre du Comité Exécutif du Medef
  • Depuis juin 2010 : Président du GFI (15 fédérations industrielles représentant 80 % de l’industrie française)
  • Depuis 2011 : Membre du bureau du CNI, membre fondateur de la Fabrique (think-tank de l’Industrie)
  • Depuis 2012 : Membre du bureau de l’UIMM
  • Depuis 2013 : Président du MEDEF