macro_opt

 

L’ouverture, enfin : c’est l’unique moyen de progresser tout en restant soi-même. J’ai toujours souhaité voir comment les choses étaient ailleurs. Ailleurs, c’est-à-dire dans le secteur privé, alors que je suis un enfant du service public : c’est la raison pour laquelle j’avais commencé à monter ma propre entreprise avant de devenir ministre. Ailleurs, c’est-à-dire à l’étranger, alors que j’ai grandi et étudié en France et que je me sens viscéralement français : j’ai toujours essayé de voyager, pour le plaisir comme pour le travail, afin de voir comment il était possible de mieux faire chez nous.

Ces valeurs me constituent, mais elles ne m’appartiennent pas. Elles ne sont pas originales. Elles sont chaque jour le moteur quotidien de l’immense majorité d’entre nous.

Mais c’est pour ces valeurs, et pour permettre à chacun de les faire vivre pour soi-même, que je m’engage en politique.