Luigi Di Maio est originaire de Pomigliano d’Arco, ville appartenant à la ville métropolitaine de Naples.

Il indique s’être pris de passion pour la politique dès le lycée en obtenant de son établissement qu’il soit adapté aux normes de sécurité antisismiques.

Il a été agent de sécurité au Stade San Paolo.

Il étudie le droit à l’université Federico II de Naples mais sans réussir à obtenir de diplôme3. Il est représentant au conseil de la faculté de droit de son université, et fonde une association d’étudiants de droit

Après la mise en retrait de Beppe Grillo du M5S début 2016, il intègre le « directoire » du parti, composé de cinq élus nationaux désignés par Grillo et Gianroberto Casaleggio, cofondateur du M5S ; chargé des relations avec les maires et les élus régionaux, il en est la personnalité la plus connue1. Jacopo Iacoboni, journaliste de La Stampa, estime que « ce groupe des cinq qui a pris le pouvoir est attiré par le pouvoir et en a intégré les pires facettes, ce qu’ils voulaient justement changer ».

Le 23 septembre 2017, il est désigné par Beppe Grillo comme le candidat du M5S pour les élections générales de 2018 à la suite d’un vote en ligne où il a recueilli près de 80 % des voix5. Il n’a aucun concurrent face à lui, ce qui s’explique notamment par le fait que Beppe Grillo a limité la notoriété de ses cadres en leur interdisant de participer aux talk-shows de la télévision italienne