Au cours des huit prochains jours, je serai en Israël où je donnerai quatre conférences et où je participerai à diverses rencontres.

Je serai dès lors moins présent en ces pages. Je ferai néanmoins mon possible pour réagir à l’actualité. J’aurai avec moi en Israël, outre L’état à l’étoile jaune, plus que jamais d’actualité, quelques exemplaires du Désastre Obama, car le désastre Obama, hélas, comme je l’avais prévu, se poursuit, et le Désastre Obama est un livre utile pour ceux qui auraient encore des difficultés à déchiffrer ce que cherche l’occupant actuel de la Maison Blanche. J’aurai aussi quelques exemplaires de L’islam radical est une arme de destruction massive, car, hélas là encore, l’islam radical est toujours une arme de destruction massive : on le voit chaque jour dans le monde musulman.

J’aurai, surtout, avant sa sortie en librairie en France, et en avant première exclusive pour mes amis israéliens, mon prochain livre,Voici revenu le temps des imposteurs.

C’est un livre sur la France telle qu’elle devient, sur la montée de l’antisémitisme en France, sur le déclin qui s’y accentue, sur la confiscation des débats intellectuels et politiques qui y règne. C’est un livre que j’ai écrit pour expliquer. C’est un livre pessimiste. C’est un livre rude. C’est un livre qui ne donnera aucun regret à ceux qui ont déjà quitté la France et qui pourra inciter ceux qui ne l’ont pas fait à discerner quel naufrage se dessine. J’aimerais voir un sursaut. Je ne vois rien venir.