Libéral, nous voilà
Le libéralisme continue de faire peur en France. Toujours jugé sauvage, ancré à droite, voire à l’extrême droite, il est associé au culte sans réserve du marché, à un individualisme forcené, sans souci de la cohésion sociale. Pour en finir avec ces idées reçues, Pascal Salin, professeur d’économie à Paris I, présente dans un style vivant et accessible une synthèse de la pensée libérale contemporaine, et la confronte avec les problèmes économiques et sociaux (les marchés financiers, la mondialisation, l’immigration, la fiscalité, les services publics…). Sans perdre de vue les principes fondateurs du libéralisme : liberté, propriété, responsabilité. — L’Expansion