D »après  laurent BIRGOGNE

Nous publions cette semaine des propositions relatives au financement des PME/ETI, sujet essentiel pour notre compétitivité. Si la crise explique en partie les difficultés qu’elles rencontrent, d’autres facteurs sont à l’œuvre : délais de paiement excessifs ; faiblesse de l’autofinancement ; mauvaise orientation de l’épargne notamment. Les propositions de l’Institut Montaigne traitent l’ensemble de ces questions de façon innovante et concrète.

Elles font écho aux propositions de notre récent rapport Une fiscalité au service de la « social compétitivité », qui soulignent la nécessité d’un véritable choc de compétitivité au profit des entreprises soumises à une imposition excessive de leurs facteurs de production.

Enfin, nous poursuivons notre opération de chiffrage des programmes présidentiels. Vous retrouverez sur notre site www.chiffrages-dechiffrages2012.fr l’ensemble des calculs et hypothèses ayant abouti aux chiffrages des propositions parus récemment dans Les Echos.

Bien cordialement à vous