En votant un écologiste à la  présidence de la république,  la Lettonie vient de briser le rêve  des plusieurs leaders politiques des mouvements extrêmes (gauche et droite)

Raimonds Vējonis, né le 15 juin 1966 dans l’oblast de Pskov, alors en Union soviétique, est un homme politique letton, membre, coprésident du Parti vert de Lettonie (LZP) et président de l’Union des verts et des paysans (ZZS).

Ministre au sein de nombreux gouvernements, chargés de l’Environnement puis de la Défense entre 2002 et 2015, il est élu président de la République de Lettonie le 3 juin 2015 pour un mandat de quatre ans. Il s’agit du premier président écologiste d’un pays de l’Union européenne

Désigné candidat à la présidence de la République de Lettonie, Raimonds Vējonis est alors présenté comme l’un des favoris pour la succession du président Andris Bērziņš, qui ne se représente pas.

https://youtu.be/sQ_g83rKLac

Le 3 juin 2015, jour du scrutin, il est en tête des quatre premiers tours mais il ne peut s’imposer du fait d’un trop grand nombre de suffrages défavorables. Au cinquième tour, restant le seul prétendant en lice, Raimonds Vējonis est élu président de la République par la Saeima ; il obtient en effet 55 voix contre 42, la majorité étant de 51 voix.

Premier chef d’État écologiste du continent européen2, il est également le premier ministre élu à la tête de la Lettonie depuis la restauration de l’indépendance.