Le contre-projet à l’initiative contre la pénalisation du mariage n’est qu’un succès d’étape : le pvl exige l’égalité pour toutes les formes d’union et le mariage civil pour tous
Les Vert’libéraux soutiennent avec la majorité de la CER-N un contre-projet contre l’initiative voulant abolir la pénalisation fiscale du mariage. Le contre-projet prévoit de renoncer à instaurer dans la Constitution une notion du mariage dépassée et discriminatoire, telle que le demande le PDC. Les Vert’libéraux, eux, aspirent à une réforme plus profonde de la politique de la société. La Conseillère nationale Kathrin Bertschy demandera donc au Conseil national un contre-projet allant plus loin, excluant explicitement la discrimination des partenariats enregistrés. En outre, le Conseil national devrait traiter sous peu deux initiatives parlementaires des Vert’libéraux qui demandent de placer sur pied d’égalité toutes les formes d’union (mariage, partenariat enregistré et concubinage) ainsi que le « mariage pour tous ».
Kathrin Bertschy : « Il est rassurant de voir qu’une majorité de la commission préparatoire entend renoncer à instaurer dans la Constitution une notion dépassée et discriminatoire du mariage telle que l’exige le PDC. Il ne s’agit là pourtant que d’un succès d’étape. Il faut maintenant garantir l’égalité juridique entre le mariage, le partenariat enregistré et le concubinat ainsi que le droit au mariage pour toutes et tous. »