liberaux canadiens

La structure des Jeunes Libéraux du Canada (JLC) reflète celle du Parti libéral du Canada. Il existe des organisations provinciales et territoriales qui fonctionnent selon leurs propres règlements. Un Bureau national dirige les affaires de l’ensemble du mouvement.

Au sein de ce Bureau national, certains des membres ont la responsabilité de portefeuilles particuliers qui ne relèvent pas de la compétence d’une province ou d’un territoire.

Politiques des Jeunes libéraux

Est-ce que cela vous arrive de vous réveiller le matin et de vouloir participer à l’élaboration des politiques de votre  pays? Eh bien, plusieurs jeunes libéraux de tous les coins du Canada l’ont fait. Voici quelques-uns des accomplissements de cette année des Jeunes libéraux :

  • Politique concernant l’engagement à long terme envers l’Afrique
  • Politique concernant l’engagement envers la Convention de Kyoto
  • Politique concernant les travailleurs du commerce du sexe
  • Politique concernant les transferts à l’éducation postsecondaire canadienne
  • Politique concernant le droit au mariage des conjoints de même sexe

Ces politiques avaient toutes été élaborées par des jeunes canadiens proactifs âgés de moins de 25 ans. Ces politiques ont toutes été adoptées de façon officielle en tant que politiques pour le parti national.

La direction des opérations de paix à l’étranger

ATTENDU QUE la vie humaine n’a pas de prix;

ATTENDU QUE près de 90 % des victimes lors de conflits armés sont des civils, et que plus de la moitié d’entre eux sont des enfants;

ATTENDU QUE le Canada a toujours contribué de façon importante à fournir des effectifs pour les missions de maintien de la paix des Nations Unies, et qu’il a acquis la réputation d’être une nation oeuvrant pour la paix;

ATTENDU QUE le Canada se classe actuellement au 49e rang des états membres des Nations Unies en ce qui concerne le nombre de soldats et de policiers participant à des opérations de l’ONU;

ATTENDU QUE plusieurs nations en développement se classent dans les cinq premiers pays en termes de contribution en effectifs;

IL EST RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada presse le gouvernement du Canada d’adopter une position de chef de file en vue de prévenir de façon active l’apparition de conflits nationaux et internationaux;

IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada presse le gouvernement du Canada de consacrer ses efforts à bâtir des relations et des partenariats avec des états membres des Nations Unies qui partagent ses opinions et ses points de vue;

IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada presse le gouvernement du Canada de rechercher de façon active des moyens de mettre en place la doctrine de la responsabilité de protéger;

IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada presse le gouvernement du Canada de jouer un rôle actif en tant que chef de file, et d’augmenter le nombre des effectifs canadiens participant aux missions de maintien de la paix de l’ONU, afin que le pays redevienne un des dix contributeurs les plus importants;

IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada presse le gouvernement du Canada de contribuer à un corps diplomatique chargé de mettre tous les efforts possibles pour résoudre les situations conflictuelles, avant d’en arriver à une intervention militaire;

IL EST EN OUTRE RÉSOLU QUE le Parti libéral du Canada presse le gouvernement du Canada de mieux financer et de soutenir de façon générale les opérations de maintien de la paix, la formation des effectifs et les installations de recherche.

La composition du Bureau national des JLC est décrite dans le règlement no 3 de la constitution qu’on trouve à cette page Web dans la section « Documents ». Le directeur national des JLC est le seul employé à plein temps du mouvement, mais il ne siège pas au Bureau national.