Bachar el Assad affaiblit par les rebelles en Syrie se retrouve isolé et doit faire face aux éliminations des membres de son gouvernement, comme ce fut le cas hier lors d’un attentat perpétré dans le palais présidentiel.

La vengeance pourrait être grave et l’État d’Israël visé à de nombreuses reprises, le gouvernement syrien a accusé les États Unis et notre pays d’avoir manipulé le peuple pour renverser son régime.

Pour faire face à ce nouveau front venant de la Syrie et du Hezbollah, les agents de sécurité des États -Unis et Israël se sont réunis pour prévoir une attaque contre les stocks d’armes et  l’armée syrienne. Des responsables américains à Washington ont déclaré au journal New York Times :

« . Les responsables américains ont précisé que les États-Unis ne soutiennent pas cette décision car cela profiterait au régime d’Assad l’occasion de gagner le soutien du peuple contre l’intervention israélienne. »

pls d’infos sur http://alyaexpress-news.com/