Les insectes forment la classe des Insecta, dans le sous-embranchement des hexapodes, lui-même inclus dans l’embranchement des arthropodes mais dans un sous-groupe : les mandibulates. On connaît un insecte marin, lapunaise Halobates bien que la majorité des insectes aquatiques vivent en eau douce. On les trouve sous presque tous les climats, du plus chaud au plus froid. Les scientifiques ont décrit près d’un million d’espèces (soit environ les deux tiers des espèces animales connues), et il pourrait en exister trente millions.
Dans un article publié dans la revue Nature en avril 2002, le docteur Novotny et ses collègues proposent de ramener ce chiffre dans une fourchette de quatre à six millions de groupes différents1.
Leur corps est composé de trois parties : têtethorax et abdomen. Ils ont six pattes, quatre ailes et deux antennes. Cette description est une généralité, l’évolution ayant fait que par spécialisation, certains éléments peuvent être atrophiés : par exemple, la mouche n’a que deux ailes, une paire d’ailes ayant été transformée en « balancier ». Les araignées, scorpions et acariens ne sont pas des insectes, mais des arachnides ; entre autres différences, ils ont huit pattes.