« Il se mit à parler de la liberté et de l’amitié, du progrès, de la paix et de la fraternité, de l’amour universel ; il parlait des peuples unis dans le labeur et dans un effort unanime pour découvrir enfin le sens et le secret du monde ; il parlait de culture, d’art, de musique, des écoles, des universités, des cathédrales, des livres et de beauté… […] Il ne parlait pas ; il chantait […], et toute la force et la beauté des chants immortels de l’humanité vibraient dans sa voix inspirée. Il n’y aura jamais plus de guerre […] Combien de rossignols humains […] sont morts avec cette éternelle et merveilleuse chanson sur les lèvres ? Combien d’autres mourront encore, dans la froidure et dans la souffrance, dans le mépris, la haine et la solitude, avant que la promesse de leur enivrante voix soit enfin tenue ? »  

Extrait du livre  » Les ingouvernables »

 Expert en intelligence économique et stratégique, consultant et chef du pôle intelligence économique de l’IFET (Institut pour la Formation des Élus Territoriaux, créé à l’initiative de l’Assemblée des Départements de France, et agréé par le ministère de l’Intérieur pour dispenser de la formation aux élus). Il est également membre du conseil scientifique du CSFRS (Conseil Supérieur de la Formation et de la Recherche Stratégiques), et ancien Président de l’ACSE (Association pour la Compétitivité et la Sécurité Économique).