C’est un mal que les banquiers ont du mal à endiguer. En 2017, après une année d’accalmie, le nombre d’incivilités recensées dans les agences bancaires est reparti à la hausse : au total, l’Association française des banques (AFB) estime que le nombre d’injures, agressions, menaces ou autres insultes proférées à l’égard des salariés des banques françaises a progressé de 15% en un an, pour atteindre 6 130 incidents.

D’année en année, les chargés de clientèle d’Ile-de-France restent la première cible de ces coups de sang des clients. En effet, si la région parisienne n’accueille que 18% des agences bancaires, elle concentre 35% des incidents. Fait préoccupant, ces « incidents » sont de plus en plus sérieux : en 2017, les agressions physiques légères et graves ont continué de croître, pour atteindre respectivement 261 et 26 cas.

Comparer gratuitement les banques en ligne