La « viande de laboratoire » devrait bientôt détrôner les hamburgers traditionnels dans les assiettes américaines. L’administration américaine a dévoilé, vendredi 16 novembre, un cadre réglementaire ouvrant la voie à la commercialisation d’aliments conçus à partir de cellules de viande.

 Après une conférence publique en octobre destinée à débattre de la « régulation nécessaire pour à la fois encourager ces produits alimentaires innovants et maintenir les normes de santé publique les plus strictes », le ministère américain de l’agriculture (USDA) et l’agence chargée de la sécurité alimentaire (FDA) ont décidé d’en partager la supervision, explique un communiqué commun.
Source : le Monde