Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, a fait aujourd’hui la déclaration suivante en réponse à l’annonce du gouvernement des États-Unis de réduire de 30 % la pollution due au secteur de l’électricité d’ici 2030 :

« L’administration Obama a pris des mesures fortes en annonçant aujourd’hui la réduction significative des émissions de carbone aux États-Unis. C’est une démonstration magistrale de son leadership mondial et une étape décisive pour faire en sorte que le pays respecte ses engagements en vertu de l’Accord de Copenhague.

Malheureusement, Ottawa fait preuve d’une absence totale de leadership. Bien que M. Harper déclare agir de concert avec les États-Unis pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, après près d’une décennie au pouvoir, lui et son gouvernement conservateur ont négligé de prendre toute mesure concrète sur le réchauffement climatique. En fait, le Canada est sur le point de manquer gravement à son engagement envers la réduction des gaz à effet de serre puisqu’il est prévu que ces émissions dépasseront de 33 % les objectifs fixés pour 2030.

Les conservateurs n’ont pas réussi à promouvoir une politique environnementale forte au Canada, avec notamment une supervision transparente, des peines plus sévères et un prix sur le carbone. Cette inaction a eu de graves conséquences pour notre environnement, notre réputation sur la scène internationale et notre économie.

Si nous ne démontrons pas au monde entier que notre pays prend l’environnement au sérieux, nous trouverons de plus en plus difficile d’exporter nos ressources vers le marché mondial. C’est la raison pour laquelle les libéraux se sont engagés envers un développement responsable des ressources tout en veillant à promouvoir l’énergie propre et à réduire les émissions de carbone. »