Martinez, « l’intermittent du rail »

« Je roule, je roule pas », y sait pas c’qu’y veut le « Brassens des chemins de fer » ! Du coup, les transportés y commencent à en avoir ras la casquette de cette rengaine à deux temps : un coup j’veux, un coup j’veux pas ! C’est Jupiter qui doit se marrer d’voir ça. Le bougre, y réussit tous ses coups ! La veine, c’est la veine, y a rien à dire !

Macron, « le permanent du spectacle »

Macron, justement, lui, y roule tout le temps, mais pour Lui ! C’est un vrai rameuteur. Président des riches, le voilà à présent Président des chasseurs … mais plutôt des riches, ceux « à courre », c’est plus chic !, et, pour un marcheur, quoi de plus naturel que d’épauler tous ces marcheurs des bois, qui, en plus, peuvent à nouveau buter les bêtes avec des flingues à silencieux. Enfin, lui, à part Némo, enfermé au Palais, les animaux, c’est pas trop son truc, sauf dans son assiette évidemment. Pour le reste, vous avez pigé, pour Jupiter, aimer la ruralité c’est aimer les chasseurs, donc les tueurs ! c’est peut-être ça, après tout, la morale « laïque ».

Laetitia, veuve éplorée

J’sais pas si elle s’était mise « à la colle » avec Johnny pour ses tunes, une chose est sûre, elle l’a vraiment kiffé son « homme » comme elle dit (vous trouvez pas ça tout de même vulgaire comme mot ? moi si). Elle l’a soigné comme une ouf. Chapeau ! Pour le reste, les embrouilles avec Laura et David, c’est toujours des histoires pour savoir qui touchera le plus de tunes du pauvre Johnny, c’est pas du joli, joli ! Enfin, la Laetitia peut maintenant compter sur un « soutien de roi » : Brigitte… pas Bardot, non Macron, sa nouvelle copine. C’est l’entente cordiale des « blondinettes », quoi !

Le général de Villiers aux States

Tunes encore. Après avoir gribouillé un bouquin pour s’en faire un peu plus, en racontant ses démêlés avec Jupiter, « on » dit qu’le général s’rait parti chez l’oncle Sam pour la même chose. Ah, ces militaires, c’est plus ce que ça a été. C’est le Général, le vrai, De Gaulle, qui doit s’retourner dans sa tombe en voyant ça !

Trump et les bombinettes françaises

Donald en a marre de Poutine, de Bachar et sa clique qui font clamser avec du gaz interdit. Attention, c’est pas le clamsage des Syriens qui gêne le chef US, y veut que ça soit fait dans les règles de l’art (militaire), pas avec des produits non-autorisés. Y veut des guerres propres, quoi, le Donald.
Jupiter, toujours à l’affût, avec ses 3 avions sur place et sa dizaine de bombinettes, y veut aider le grand frère ! Moi j’vous le dis, ça va encore nous coûter des tunes, cette bombarderie.

Les étudiants : y a les bloqueurs et les bloqués

Y a des étudiants qu’en ont marre des réformes à la va vite. Alors, y débloquent un peu, en bloquant des facs, au moins des amphis. P’t-être qu’y trouvent que ça a trop duré d’s’ennuyer en cours, qu’y voudraient qu’ça bouge !
Alors moi j’ le leur dis, faites mai 68, ça vous changera les idées.