Cartes bancaires gratuites, tarifs compétitifs, offres élargies : les atouts des établissements 100 % digitaux séduisent de plus en plus les Français, qui apprécient aussi de réaliser leurs opérations à tout moment

Si la banque en ligne ne pèse encore que 4 à 5% du marché français, la migration s’accélère : le leader ING Direct a dépassé le million de clients en 2015 ; Fortuneo, Boursorama et Hello Bank ! affichent tous des hausses à deux chiffres du nombre de leurs clients l’an dernier, et Bforbank a lancé son offre de compte courant au printemps 2015. L’opérateur télécoms Orange, qui veut à son tour entrer sur ce marché, a annoncé son intention de racheter 65% de Groupama Banque. Les banques traditionnelles ont aggravé leur cas quand BNP Paribas et Société Générale ont rejoint, le 1er janvier, le club, désormais majoritaire, des banques qui facturent des frais de tenue de compte, alourdissant ainsi l’addition de leurs clients.

Face à elles, les banques en ligne affichent des cartes bancaires gratuites, des tarifs archicompétitifs, et proposent même des primes de bienvenue – jusqu’à 100 euros 

BFORBANK :

–          Carte : 0€ / an

–          Découvert : 8%

Bforbank propose sa carte Visa Premier gratuite à partir d’un revenu minimum net de 1 600 euros par mois. Ce seuil est abaissé à 1 200 euros si le client dépose 10 000 euros d’épargne. Il n’y a pas de PEL, ni de crédit immobilier, mais les clients peuvent ouvrir un livret A, un livret de développement durable (LDD), un livret bancaire et une assurance-vie.

BOURSORAMA BANQUE :

–          Carte : 0€ / an

–          Découvert : 8%

La banque est une des rares à proposer un PEL (et même à y associer un CEL) pour les clients souhaitant préparer un projet immobilier, ainsi qu’un crédit immobilier compétitif. La carte Visa Premier est gratuite à condition d’avoir 1 800 euros de revenus mensuels ou de déposer 5 000 euros.

www.boursorama.com

FORTUNEO :

–          Carte : 0€ / an

–          Découvert : 8%

La carte Gold MasterCard est gratuite, à condition d’avoir 1 800 euros de revenus mensuels ou de déposer 10 000 euros d’épargne. La banque n’offre pas de PEL, ni de crédit immobilier, mais les clients peuvent ouvrir un livret A, un livret de développement durable (LDD), un livret bancaire et un contrat d’assurance-vie

www.fortuneo.fr

HELLO BANK ! :

–          Carte : 0€ / an

–          Découvert : 8%

La carte Visa Premier est gratuite, à condition d’avoir au moins 2 400 euros de revenus mensuels. Le client juste au-dessous du montant requis, n’aura donc droit qu’à une carte Visa Classic gratuite. Il n’y pas de PEL, mais un livret A. Le taux de découvert autorisé est de 8%, avec un minimum forfaitaire d’agios de 4,50 euros par trimestre.

www.hellobank.fr

ING DIRECT :

–          Carte : 0€ / an

–          Découvert : 8%

Il faut justifier d’un minimum de 1 200 euros par mois de revenus nets pour ouvrir un compte associé à un Gold MasterCard. ING n’a pas d’offre d’épargne-logement, mais la banque propose un crédit immobilier à taux très agressif. Du côté de l’épargne, le client peut trouver un livret A, une assurance-vie…

www.ingdirect.fr

SOON :

–          Carte : 0€ / an

–          Découvert : 7,84%

La filiale d’Axa dédiée aux jeunes ne demande aucun minimum de revenus, mais elle ne propose qu’une carte Visa Classic. Il n’y a pas de carte premium, et l’offre d’épargne est très basique puisqu’elle ne comporte qu’un simple livret bancaire. En revanche, pas de livret A, ni de PEL.

www.axa.fr